Une nouvelle observation de diables de mer méditerranéens à Marseille

Non, il n’existe toujours pas de raies mantas en Méditerranée ! Il s’agit une nouvelle fois bel et bien de diables de mer méditerranéens (Mobula mobular) qui évoluaient tranquillement au large des îles marseillaises lorsque Thomas Maurin et ses acolytes ont eut le privilège de croiser leurs vols sous-marins légendaires.

Merci à eux pour avoir fait part de leur précieuse observation qui intégrera la base de données du projet de sciences participatives Diable de mer.

Il s’agit de la deuxième observation enregistrée pour la période estivale 2014 ! Si vous aussi vous avez croisé par le passé cet incroyable animal en voie de disparition, contactez-nous car les observations sont chaque année extrêmement rares …

Diables de mer méditerranéens dans les eaux niçoises

Suite aux premières grosses chaleurs observées dans le sud de la France, Henry Martial et Thierry Bonora ont eu la chance de croiser par deux reprises le 09 et le 10 juin dans leur sillage trois magnifiques diables de mer méditerranéens (proches cousines des raies mantas). Il s’agit de la première observation enregistrée en 2014 par l’association AILERONS. Merci aux protagonistes pour les photos et vidéos ! Si vous aussi vous avez eut cette opportunité, partagez votre observation et intégrez le programme de sciences participatives Diable de mer !

Nouvelle mission Requin et Raie en Méditerranée

requin bleu ailerons

C’est au départ du port du Cap d’Agde que l’équipe d’AILERONS partira samedi matin embarquée sur 18 bateaux de la FNPPSF dans le cadre d’une compétition de pêche au thon rouge. Cette dernière est organisée par le Cercle des Pêcheurs Cap Agathois. Ce sera l’occasion pour la troisième fois cette année d’accumuler de nouvelles données de capture sur les requins et raies de Méditerranée et de récolter des échantillons génétiques.

Et pour la troisième fois cet été, l’équipe d’AILERONS tentera de poser une balise satellite sur un grand requin de Méditerranée ! L’étude des grands requins et raies de Méditerranée s’avère des plus compliquée mais il ne faut pas baisser les bras bien au contraire ! Lors du master de Carnon, 7 requins bleus mesurant entre 30 cm et 2 m 40 avaient pourtant pu être capturés ! La zone du Cap d’Agde est de plus généralement très riche en requins alors croisons les doigts pour que ce soit le cas ce week-end !