Les requins étaient présents cet été, et Ailerons aussi !

 

 

Grâce à un formidable partenariat avec la Fédération Nationale de Plaisance et des Pêches sportives (FNPP), l’Association a pu embarquer plusieurs journées en mer, pour observer et étudier les requins et raies de Méditerranée ! Nous avons pu ainsi partager ensemble, et dans la bonne humeur, les valeurs que l’on défend tous.

 

Initié début juillet pour sa première fois, l’Open Ailerons avait pour but d’organiser d’importantes mobilisations dans le cadre d’un trophée de pêche scientifique pour protéger les requins et raies de Méditerranée. Au total c’est près d’une quarantaine de bateaux de pêches et une centaine de pêcheurs sportifs, qui sont venus accompagner les membres d’Ailerons à la rencontre des requins. L’objectif était double : premièrement sensibiliser les pêcheurs des associations de pêche sportive aux dangers qui menacent les requins, les raies et plus généralement la biodiversité marine. Deuxièmement de réaliser des observations et des prélèvements d’échantillons génétiques afin de complémenter la base de données du requin peau bleue (Prionace glauca). En effet cette espèce ne fait aujourd’hui pas mention d’étude solide de sa répartition en Méditerranée. Mieux la connaître permettrait ainsi de mieux la protéger. L’enjeu est crucial puisque cette espèce est classée vulnérable à l’extinction (IUCN 2009) et les données sont encore trop minimes pour permettre la mise en place de mesures de protection à grande échelle.

Dans un cadre de pêches « No kill », plusieurs techniques de captures inoffensives ont été exposées aux participants grâce à de petits kits spécialisés.

Peau bleue (Prionace glauca) au large de Valras Plage

Deux manifestations ont été réalisées dans le cadre de pêche au thon :

  • Le samedi 1ier juillet 2017 à Canet-en-Roussillon, qui regroupait 21 bateaux de pêches et les pêcheurs des associations Pescadors Club De Saint Cyprien, le Thon Club Port-Vendrais, Club de Pêche récréative Salanquaise, le Tuna Club de Leucate et le Saintes Marie Pêche Plaisance. Près de 50 pêcheurs se sont engagés bénévolement dans cette sortie et 22 requins peau bleue ont pu être observés, photographiés ; 11 échantillons génétiques ont pu être prélevés.
  •  Le samedi 22 juillet 2017, départ de Valras-Plage avec 16 bateaux, 61 pêcheurs et 9 membres d’Ailerons. L’Association Protection Pêche Plaisance de Valras-Plage (A.P.P.P Valras) nous a emmenés sur ses bateaux : 8 requins peau bleue, 3 raies pastenague et 1 thon ont été capturés puis relâchés.

 

Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous présenter les premiers bilans de l’Open Ailerons 2017 : au total, ce sont 32 observations de requins peau bleue, dont 21 échantillons génétiques. De plus, cela a permis aux membres d’Ailerons de se familiariser à la procédure de capture du requin grâce à l’expérience des pêcheurs participants. C’est donc un très bon résultat pour l’association Ailerons.
Ce partage mutuel de connaissances et d’expériences reste pour l’association Ailerons le point majeur de cet Open.

En effet c’est grâce à un partenariat fort que l’on peut permettre, aux étudiants, scientifiques et pêcheurs d’améliorer la protection de ces espèces menacées.

Nous remercions  la FNPP, l’A.P.P.P Valras Plage, l’association Pescadors Club De Saint Cyprien, le Thon Club Port-Vendrais, Club de Pêche récréative Salanquaise, le Tuna Club de Leucate et le Saintes Marie Pêche Plaisance de leur accueil et de leur professionnalisme  lors des sorties en mer.

Finalement, le bilan très positif de ces journées nous encourage, l’Association Ailerons, la FNPP, et les associations de pêches sportives de perpétuer ces manifestations lors des saisons prochaines.

#requin #sciencesparticipatives #conservation #pêchesportive

 

Fin de journée et bilan à Valras Plage avec les associations participantes.

Les requins pèlerins de Méditerranée à la une des chaines nationales!

Requin pèlerin France 2 agde

Depuis samedi dernier et la première observation de requin pèlerin en 2017 réalisée à Agde (voir article ci-joint), près d’une douzaine d’observations ont été relayées à l’association Ailerons exclusivement sur les côtes occitanes! Et nous vous en remercions sincèrement car chacune d’entre elles est précieuse!

Ce phénomène exceptionnel, car pour rappel, comme beaucoup d’espèces de requins et de raies en Méditerranée, le requin pèlerin est une espèce menacée devenu rare, a permis aux photographes et vidéastes naturalistes de nos amis de Découverte du Vivant” de faire des images rares et exceptionnelles!

Ces dernières ont été retransmises sur les chaines nationales France 3 puis France 2! L’occasion unique de parler des requins pèlerins et de toucher plusieurs millions de personnes sur le sujet des requins de Méditerranée. Une partie de l’équipe de bénévoles ainsi que notre président, Matthieu Lapinski, ont notamment été filmés et interviewés à cette occasion!

Voici le replay du reportage France 2 du 15/04/2017 :

Un an après le requin pèlerin de Palavas, nouvelle observation au Cap d’Agde!

Olivier Miquel Ailerons pèlerin requin méditerranée

Près de un an jour pour jour après le recensement d’un individu observé au large de Palavas (Lien vidéo), nouvelle observation d’un #requin pèlerin de près de 7 m hier après-midi au droit du Cap d’Agde au sein de l’Aire Marine Protégée de la Côte Agathoise!
Inoffensif, il s’agit du plus grand poisson de Méditerranée. Il peut atteindre près de 12 m et pourtant ne se nourrit que de petits organismes planctoniques en filtrant l’eau avec son énorme bouche.


Un requin pèlerin au Cap d’Agde, K.Carlini

Comme 50% des espèces de Méditerranée, le requin pèlerin est menacé d’extinction. Son statut de conservation déjà inquiétant il y a 10 ans s’est même récemment dégradé. Le requin pèlerin est en effet passé sur la liste rouge de UICN, Union internationale pour la conservation de la nature de la catégorie “Vulnérable” en 2007 à “En Danger” d’extinction en décembre 2016! Gardez l’oeil ouvert et partagez en masse cette observation! Nous souhaitons savoir quelle sera la prochaine escale de ce poisson et de ses congénères.
Merci à toutes les personnes (notamment Kevin Carlini, Yanick Philipponnat, Renaud Dupuy Dela Grandrive, Mickaël Abbal, Eric Septours, Olivier Miquel) ayant eu le réflexe de prendre des photos et vidéos et surtout, surtout de partager leur observation pour qu’elle remonte jusqu’à l’Association Ailerons et qu’un tel trésor ne disparaisse pas dans les méandres des réseaux sociaux.

Un requin pèlerin au Cap d’Agde, E.Septours

Ces observations permettent de faire avancer à l’échelle d’un citoyen et usager de la mer la connaissance scientifique. Cette observation rejoindra par exemple la base de données locale méditerranéenne de l’Association Ailerons et la base de données nationale portée par l’Association Apecs grâce aux fiches de renseignements requin/raie disponibles en ligne sur le lien suivant!