Campagne de financement participatif sur Ulule pour notre 3° expédition Diable de Mer

Nous lançons une campagne de financement participatif sur Ulule pour la 3ème édition de notre expédition Diable de Mer ! Des contre-parties sont même proposées !

AILERONS porte depuis 2009 le programme de sciences participatives « Diable de mer » qui vise à améliorer la connaissance et la protection de l’espèce du même nom. Afin d’aller plus loin dans la connaissance de cette raie (comportement de nage, utilisation du domaine vital, déplacements longue distance), AILERONS organise depuis 2019 des expéditions scientifiques en Corse, avec 3 objectifs :

– Récolter un maximum de données d’observations de l’espèce et ainsi améliorer les connaissances à propos de la répartition de l’espèce dans des zones où elle n’a pas encore été observée ;

– Equiper des individus de balises satellites afin de pouvoir suivre avec précision leur déplacement et leur utilisation du milieu marin ;

– Effectuer des prélèvements génétiques afin de mieux comprendre la structuration de l’espèce en Méditerranée et éventuellement d’identifier des noyaux de populations.

La seconde expédition a été couronnée d’un magnifique succès : en plus des nombreuses observations de l’espèce, nous avons réussi à équiper d’une balise GPS le tout premier individu de Méditerranée française ! Les fonds récoltés sur Ulule vont nous permettre d’organiser cette troisième expédition dans de bonnes conditions, en alliant écologie, suivis scientifiques et sécurité !

Pour participer >> c’est par ici <<

Un grand merci par avance à ceux et celles qui voudront nous soutenir ! 🦈

Interview de Matthieu Lapinski, président de l’Association Ailerons

Un grand merci à notre partenaire Click-Dive pour la publication de cette interview de notre président Matthieu Lapinski !
Il y évoque notamment notre projet de clarification de la réglementation sur les requins et raies de Méditerranée française, ainsi que la valorisation des données issues des programmes de sciences participatives marines.

Pour y accéder, c’est par ici :

Interview de Matthieu Lapinski, écologue et président de l’Association Ailerons

Bonne lecture !

Les requins étaient présents cet été, et Ailerons aussi !

 

 

Grâce à un formidable partenariat avec la Fédération Nationale de Plaisance et des Pêches sportives (FNPP), l’Association a pu embarquer plusieurs journées en mer, pour observer et étudier les requins et raies de Méditerranée ! Nous avons pu ainsi partager ensemble, et dans la bonne humeur, les valeurs que l’on défend tous.

 

Initié début juillet pour sa première fois, l’Open Ailerons avait pour but d’organiser d’importantes mobilisations dans le cadre d’un trophée de pêche scientifique pour protéger les requins et raies de Méditerranée. Au total c’est près d’une quarantaine de bateaux de pêches et une centaine de pêcheurs sportifs, qui sont venus accompagner les membres d’Ailerons à la rencontre des requins. L’objectif était double : premièrement sensibiliser les pêcheurs des associations de pêche sportive aux dangers qui menacent les requins, les raies et plus généralement la biodiversité marine. Deuxièmement de réaliser des observations et des prélèvements d’échantillons génétiques afin de complémenter la base de données du requin peau bleue (Prionace glauca). En effet cette espèce ne fait aujourd’hui pas mention d’étude solide de sa répartition en Méditerranée. Mieux la connaître permettrait ainsi de mieux la protéger. L’enjeu est crucial puisque cette espèce est classée vulnérable à l’extinction (IUCN 2009) et les données sont encore trop minimes pour permettre la mise en place de mesures de protection à grande échelle.

Dans un cadre de pêches « No kill », plusieurs techniques de captures inoffensives ont été exposées aux participants grâce à de petits kits spécialisés.

Peau bleue (Prionace glauca) au large de Valras Plage

Deux manifestations ont été réalisées dans le cadre de pêche au thon :

  • Le samedi 1ier juillet 2017 à Canet-en-Roussillon, qui regroupait 21 bateaux de pêches et les pêcheurs des associations Pescadors Club De Saint Cyprien, le Thon Club Port-Vendrais, Club de Pêche récréative Salanquaise, le Tuna Club de Leucate et le Saintes Marie Pêche Plaisance. Près de 50 pêcheurs se sont engagés bénévolement dans cette sortie et 22 requins peau bleue ont pu être observés, photographiés ; 11 échantillons génétiques ont pu être prélevés.
  •  Le samedi 22 juillet 2017, départ de Valras-Plage avec 16 bateaux, 61 pêcheurs et 9 membres d’Ailerons. L’Association Protection Pêche Plaisance de Valras-Plage (A.P.P.P Valras) nous a emmenés sur ses bateaux : 8 requins peau bleue, 3 raies pastenague et 1 thon ont été capturés puis relâchés.

 

Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous présenter les premiers bilans de l’Open Ailerons 2017 : au total, ce sont 32 observations de requins peau bleue, dont 21 échantillons génétiques. De plus, cela a permis aux membres d’Ailerons de se familiariser à la procédure de capture du requin grâce à l’expérience des pêcheurs participants. C’est donc un très bon résultat pour l’association Ailerons.
Ce partage mutuel de connaissances et d’expériences reste pour l’association Ailerons le point majeur de cet Open.

En effet c’est grâce à un partenariat fort que l’on peut permettre, aux étudiants, scientifiques et pêcheurs d’améliorer la protection de ces espèces menacées.

Nous remercions  la FNPP, l’A.P.P.P Valras Plage, l’association Pescadors Club De Saint Cyprien, le Thon Club Port-Vendrais, Club de Pêche récréative Salanquaise, le Tuna Club de Leucate et le Saintes Marie Pêche Plaisance de leur accueil et de leur professionnalisme  lors des sorties en mer.

Finalement, le bilan très positif de ces journées nous encourage, l’Association Ailerons, la FNPP, et les associations de pêches sportives de perpétuer ces manifestations lors des saisons prochaines.

#requin #sciencesparticipatives #conservation #pêchesportive

 

Fin de journée et bilan à Valras Plage avec les associations participantes.